vendredi 12 décembre 2014

Bienvenue en terre inconnue.

Je m'appelle Virginie. J'ai 34 ans. Je vis dans les Ardennes belges, où je suis née et où j'ai grandi. J'ai vécu 6 ans en Angleterre, et pour cette raison, je suis très à l'aise en anglais.

Depuis quelques mois, j'écris un blog en anglais; toutefois, j'ai décidé d'en créer un en français également pour parler d'un sujet qui me tient à coeur.

Si vous me fréquentez, vous remarquerez peut-être chez moi des comportements un peu inhabituels.

Dans un groupe de personnes, comme lors d'une fête, il se peut que je semble absente, comme perdue. Et si nous discutons dans un environnement bruyant, il me faudra sans doute quelques secondes supplémentaires pour comprendre ce que vous dites et y réagir; si je vous demande de répéter quelque chose, ce n'est pas parce que je n'ai pas entendu, mais parce que mon cerveau n'a pas pu assimiler l'information contenue dans vos mots. Parfois je dis exactement ce qui me passe par la tête, même si ce n'est pas du tout opportun. Je vais parler avec animation de ce qui me passionne, et je risque de ne pas remarquer que je vous ennuie, ou que vous essayez d'en placer une!

De petits riens que vous n'aurez peut-être pas remarqués vont attirer mon attention et susciter mon enthousiasme. Et je peux exprimer mon enthousiasme de manière très exubérante!

Quand je suis concentré sur quelque chose, que ce soit une tâche, un livre, ou mes pensées, je ne remarque rien d'autre, et vous aurez probablement du mal à attirer mon attention. Si je suis confrontée à une situation imprévue, je risque de très rapidement perdre mes moyens: je serai comme un lapin pris dans la lumière des phares, incapable de réagir - je vais peut-être me mettre à pleurer. Je fatigue vite, et j'ai des difficultés à faire face aux situations stressantes.

Un bruit soudain me fait sursauter, parfois même je pousse un cri ou je me bouche les oreilles. Si je ne vous connais pas bien et que vous avancez pour me faire la bise, comme il est habituel de le faire ici, en Belgique, vous remarquerez peut-être un léger mouvement de recul.

Alors, vous vous direz sans doute que je suis bizarre. Peut-être passerez-vous au-dessus de cette impression, et déciderez que vous appréciez ma personnalité. Ou peut-être vais-je vous agacer.

Je suis un peu différente de vous. Je suis atteinte du syndrome d'Asperger, qui est, pour simplifier, une forme d'autisme. J'expliquerai plus précisément de quoi il s'agit dans mon prochain article.


Comme je sais que je peux paraître bizarre ou mettre les gens mal à l'aise, je travaille dur pour me comporter le plus "normalement" possible - c'est-à-dire, pour correspondre aux attentes inexprimées de la plupart des gens. C'est difficile, parce que ce qui vous semble évident ne l'est pas nécessairement pour moi. Alors parfois, je n'y arrive pas.

J'ai décidé d'écrire ce blog pour vous montrer comment je vis avec ce syndrome au jour le jour. Si mieux comprendre l'autisme et le syndrome d'Asperger vous intéresse, restez avec moi!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire